Travailleur non salarié ou Auto-entrepreneur.

Grâce à vos cotisations sociales vous participez à l’alimentation des fonds de la formation professionnelle continue.
Vous avez la possibilité de demander une prise en charge de votre formation. 
Le montant de la prise en charge varie en fonction de votre statut.
Demandez-nous!
Nous  mobiliserons, avec vous, ces budgets qui sont mutualisés en fin de chaque année s'ils ne sont pas consommés. 

Le salarié d'une entreprise privée, bénéficie de plusieurs moyens de prise en charge de ses formations financées par les cotisations sociales versées par l’entreprise et retenue sur les salaires. (1% formation) 
Le plan de formation de l'entreprise
Les DIF et CPF.

Une formation peut être financée par ces trois mesures de manière mixée et complémentaire.

La loi du 3 février 1992 a institué un véritable droit à la formation.
Ce nouveau droit individuel est ouvert à l’ensemble des Maires, adjoints, conseillers municipaux mais aussi aux conseillers généraux et régionaux ainsi qu’aux membres de communautés de communes, d’agglomération ou de communautés urbaines. Le coût de la formation est assumé par la collectivité ou siège l’élu. Si vous souhaitez obtenir des renseignements sur le financement, rapprochez-vous de votre collectivité.
FINANCEMENT PAR LE DIF ELU
Tous les élus locaux indemnisés, ou non, jusqu’à six mois après la fin du mandat bénéficient de 20 heures de Droit Individuel à la Formation par an cumulable jusque la fin du mandat.
Les formations éligibles sont celles relatives à l’exercice du mandat, dispensées par un organisme agréé par le Ministre de l’Intérieur et celles sans lien avec l’exercice du mandat, notamment pour acquérir des compétences nécessaires à la réinsertion professionnelle à l’issue du mandat.
Le DIF élus permet une prise en charge des frais de formation directement par la Caisse des Dépôts et Consignations
Nous vous accompagnons à toutes les étapes.
Le Dif élus peut être mobilisé pour toute formation identifiée par un code CPF